À tous les réac’, Bishop Nehru adresse un message fort et plein d’espoir : la relève est là. Les lycéens d’aujourd’hui ne sont pas tous cons comme leurs pieds. À peine âgé de 18 ans le rappeur est la preuve qu’en plus ils peuvent avoir bon goût, les salopiauds.

Bishop Nehru, aime à insister sur sa solitude. Jeune loup écarté du troupeau par ses goûts et intérêts non-conformistes, il a sorti au début du mois de mai un EP qui justifie ses tendances casanières. Il devrait servir de piqûre de rappel à plus d’un aspirants artistes de tous bords : se montrer c’est bien, travailler c’est mieux. Parce qu’à peine âgé de 18 ans et déjà auteur de plusieurs EP très suivis, Bishop Nehru a trouvé en MF DOOM et NAS deux collaborateurs prestigieux qui poseront dans son premier album cet automne les jalons d’une esthétique de haut-vol, imprimée du sceau des classiques. En attendant Bishop Nehru sort un nouvel EP en bon boulimique. Inédites ou recyclées, les  8 tracks de Nehruvia : The Nehruvian EP, qu’il offre en téléchargement libre, révèlent toute la science du rythme que le rappeur déploie dans son flow à travers la multiplication des rimes au sein des vers. Un talent savamment appuyé par des instrus minimalistes et posées. Du pain béni pour le petiot.

À l’image du thème abordé dans “[Just Friends] zone”, les titres explorent les tribulations psychiques de la vie d’un adolescent pas complètement comme les autres. L’humilité, avec des soupçons non négligeables d’ego trip distillés ça et là comme en témoigne les premiers mots de “Users” : “Emperor Bish !” (...) “and be majorly played with my name paved on the great LA shape / hoping the name sticks like tape” ou “Want the Grammys and the Oscars, and I’m swearing I can conquer (...)”. Bishop Nehru vise la gloire mais veut qu’on lui foute la paix : “I hate expectations they ruin every single thing that I think of doing”. Il est plutôt bien parti pour y arriver. La curiosité, le flow, les goûts et les collaborations de ce jeune rappeur féru de jazz -il en a la culture et l’a beaucoup samplé depuis ses 14-15 ans avec des productions amplement partagées sur différents forums- devraient donner raison à ses grandes aspirations.

Florent Servia

https://soundcloud.com/bishopnehru/sets/the-nehruvian-ep