Lando ChillFor Mark, Your Son (Mello Music Group)

Lando Chill, nouveau poulain du fameux label Mello Music Group (Oddisee, Apollo Brown, L’Orange,…)  sort son premier LP For Mark, Your Son pour le plus grand plaisir des amateurs de hip hop boom bap, nous berçant de sa belle voix, aliénant soul et rap, semblable à celle d’Aloe Blacc.

For Mark, Your son est ponctué de références à sa vie personnelle et sa rédemption au travers de la musique. Référence à sa vie personnelle car élevé à Chicago, il perdit son père à l’âge de 3 ans, perte qui le marqua profondément. L’album devient un moyen de lui rendre hommage à sa façon : « Ceci est pour le père qui ne verra jamais l’héritage qu’il a laissé derrière lui » (« This is for the father who’ll never see what legacy he left behind »). Référence à sa rédemption, car la musique et la poésie l’ont sauvé de son addiction à l’adderall, psychostimulant qu’il a pris durant ses études à Tuscon, en Arizona. « Au diable tout cela » disait Jean-Baptiste Grenouille, Lando Chill utilise cet historique afin d’en faire son propre genre, nous transportant au travers d’une musicalité profonde et touchante.

Que dire de son morceau « Floatin’ 2 Nowhere », savant mélange de l’instru d’« Apple Juice Break » de Xaphoon Jones (ancien membre de Chiddy Bang), et de son rap entrainant et chantonnant, remettant le old school au goût du jour ? Un doux mélange chill et plaisant, semblable à Olivier St. Louis, à juste titre vu les nombreux partenariats entre Mello Music Group et le Label Jakarta Records, se fait sentir. Que dire de ses nombreuses inspirations, à mi-chemin entre Gil Scott-Heron, The Pharcyde et The Roots, et des productions orchestrés par l’excellent beatmaker Duncan “D-Funk” Odea avec ses lignes de basse funky, comme dans « Early in the Mornin’ » ou de ses excellents riffs de guitare avec « Rock Love » ? Rien, si ce n’est un régal. Et j’en reprendrais bien une part, s’il vous plaît !

En définitive, Lando Chill réussit son tour de force avec son premier LP et vient compléter un label déjà bien étoffé certes, mais en apportant sa touche unique qui le distingue de tous, comme Oddisee l’a fait auparavant. 


Autres articles

 

 

 

Comment