Blues, musique mandingue... Le Bamba Wassoulou Groove est tout ça à la fois. Et plus encore !  Pour ainsi dire, la descendance du Super Rail Band, l'un des orchestres les plus illustres de l'horizon musical malien, véritable frénésie de grooves afro-mandingues qui a vu en son sein défiler certaines des plus illustres têtes du blues africain : Cheick Tidiane Seick, Salif Keita et tant d'autres... Alors, pourquoi descendance ? Parce que le Bamba Wassoulou Groove compte en ses rangs Moussa Diabaté (guitare), Bamba Dembélé (percussions), et Maguett Diop (batterie), trois musiciens qui furent un jour les membres du Rail Band. Si cet orchestre fait office de figure paternel pour le Bamba Wassoulou Groove, le Super Djata Band en serait indubitablement la mère. À vrai dire, c'est à l'initiative de Bamba Dembélé, cofondateur de cet autre grand groupe malien (avec le guitariste Zani Diabaté, disparu il y a maintenant quatre ans), qu'est né en 2012, à Bamako, le Bamba Wassoulou Groove

Mais assez parlé d'histoire, parlons musique. Avant d'être un disque désireux de revendiquer son héritage culturel, Farima est surtout, et avant-tout, un bon gros album de guitare. Normal, avec un guitariste rythmique et deux guitaristes solistes, on s'attend à une certaine puissance tellurique. Et c'est le cas. Notons les phrasés blues inventifs de Moussa Diabaté sur des titres comme « Gonifo Bourama » ou « Yacouba », ainsi que son superbe solo dans « Bina », grand classique du Djata Band, repris ici dans une version entièrement instrumentale. Concernant l'autre soliste, Baïni Diabaté, beaucoup plus influencé rock (il aime à citer Jimi Hendrix, Jimmy Page et Jeff Beck parmi ses influences premières), les éloges ne sont plus à tarir. Il donne dans un lyrisme flamboyant, apposant des soli enflammés sur « Farima », « Lolo », « Siguigniossonfdo » ou encore « Fadegnacouma ».

Le Mali vient de nous prouver qu'il est encore le berceau d'une musique de virtuoses. Un chant du cœur, métissé dans ses influences, perpétuellement réinventé et parfois même modernisé, mais qui n'a, en rien, perdu de sa force d'antan.

Bamba Wassoulou Groove, Farima, Label Bleu, 28 avril 2015

Alexandre Lemaire

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out