Olivier Le Goas, Reciprocity (Neuklang)

Le batteur Olivier Le Goas, offre à chaque nouvel album une perspective différente de son jeu et de sa musique. Il a, au cours de sa carrière, joué avec divers grands noms du jazz français et international, allant de Guillaume Orti et Vincent Segal pour son premier trio en 1995 à John Abercrombie ou Kenny Wheeler pour les albums plus récents. Il dévoile à chaque disque une nouvelle facette de sa personnalité tout en s’imprégnant des musiciens qui l’accompagnent. Un enregistrement comme Gravitation (2007, Altrisuoni) illustre parfaitement la versatilité du musicien alliant énergie du free jazz et son hard bop. Avec son dernier opus Reciprocity, c'est le jazz moderne new-yorkais qui est ici à l'honneur.

Entouré de musiciens actifs de la grande métropole américaine, le batteur propose un line-up de qualité, créant un quartet fournissant ainsi des improvisations bien construites et un ensemble instrumental très équilibré. En atteste le solo de Nir Felder sur le titre « Since I Know » où, propulsé par l'accompagnement du batteur, le guitariste réveille alors sauvagement le groupe par des envolées de notes, en utilisant savamment certaines tensions pour redonner une dynamique à l'ensemble. 

Les compositions illustrent divers concepts rythmiques intéressants – rythmes symétriques dans « Corners » ou encore utilisation de découpes irrationnelles du temps et de polyrythmies dans « Main Street » – conférant une certaine fraîcheur et vitalité. Cependant, il est possible de trouver une certaine redondance dans le son du groupe et dans les arrangements ternissant un peu la dynamique de la musique. 

En effet, à l'exception de quelques pièces, la plupart des titres présents sur cet album possèdent peu ou proue le même type d'arrangement avec des thèmes joués à l’unisson guitare-piano. Bien que cela soit un parti pris esthétique donnant à l'album une homogénéité certaine, ce choix alourdi malheureusement quelque peu le tout et altére ainsi légèrement l'élan présent dans les enregistrements.

Olivier Le Goas présente donc un album aux compositions originales et aux improvisations inspirées qui permettent au batteur français de donner une musique illustrant parfaitement le concept de « force tranquille ».

Nir Felder : guitare / Kevin Hays : piano / Phil Donkin : contrebasse / Olivier Le Goas : batterie


Autres articles

Comment