The Kandinsky Effect - Pax 6

Comment

The Kandinsky Effect - Pax 6

Nul besoin d’être un expert en art abstrait pour aborder la musique de The Kandinsky Effect. Le trio explore les frontières entre jazz, rock et electronica en ouvrant sans concession sa musique au plus large public.

Comment

Vijay Iyer - Far From Over

Comment

Vijay Iyer - Far From Over

La vulnérabilité comme accession à l'émotion, la défiance et le refus d'être mis au silence sont les fondations du dernier disque de Vijay Iyer. Actif depuis plus de quinze ans, le trio habituel du pianiste avec Stephan Crump et Tyshawn Sorey, est renforcé par le trompettiste Graham Haynes et les saxophonistes Steve Lehman et Mark Shim.

Comment

Dwight Trible - Inspirations

Comment

Dwight Trible - Inspirations

Depuis son tube planétaire « Love is the answer », Dwight Trible explore avec assurance le hip-hop (avec , le gospel ou le jazz - aux côtés de Pharoah Sanders ou de Kamasi Washington. Inspirations, son nouvel album pour Gwondana Records, le label de Matthew Halsall, est de facture spiritual jazz.

Comment

Preservation Hall Jazz Band - So It Is

Comment

Preservation Hall Jazz Band - So It Is

Le répertoire totalement original du Preservation Hall Jazz Band s’évade de l’image poussiéreuse pour épouser les sons des Caraïbes qui innervent la bande sonore de la ville depuis le 18° siècle. , l’esprit général de So It Is est bien celui de ces brass bands, ces fanfares au style débridé qui donnent envie de déambuler à leurs trousses.

Comment

Foehn Trio - Magnésie

Comment

Foehn Trio - Magnésie

Un 1er album et une série de tremplin remporté pour Foehn Trio. Les jeunes rhône-alpins ont le vent en poupe :  Cosmo Jazz 2016 ;  Un Doua de Jazz 2016 ; artistes émergeant JAZZ(s)RA pour 2018.

Comment

Edmond Bilal Band - Starouarz

Comment

Edmond Bilal Band - Starouarz

 L'Edmond Bilal Band est le père de "Starouarz", album enregistré au studio le Canapé Bleu près de Bordeaux où le groupe a crowdfundé son projet après quatre EP's autoproduits. Les quatre musiciens du groupe electro-accoustique proposent ici leur vision à la fois technique et musicale de la musique d'aujourd'hui.

 

Comment

Roscoe Mitchell - Bells For The South Side

Comment

Roscoe Mitchell - Bells For The South Side

C'est à l'occasion des cinquante ans de l'Association for Advancement of Creative Musicians – AACM – que fut enregistré le double disque Bells For The South Side au Museum of Contemporary Art de Chicago. Le saxophoniste et multi-instrumentiste Roscoe Mitchell a ressemblé quatre trios formant un ensemble de neuf musiciens pour la réalisation de onze pièces musicales.

Comment

Parisien – Peirani – Schaerer – Wollny, Out Of Land

Comment

Parisien – Peirani – Schaerer – Wollny, Out Of Land

Sans trame écrite, après trois jours de répétition pour trouver leurs marques, Emile Parisien, Vincent Peirani, Michael Wollny et Andrés Schaerer se sont lancés sans filet. Ils ont décidé d’intituler leur spectacle et leur album : Out Of Land, afin d’exprimer l’idée de l’abandon de la terre ferme pour aller à l’aventure.

Comment

Bill Frisell & Thomas Morgan - Small Town

Comment

Bill Frisell & Thomas Morgan - Small Town

Enregistré en live au Village Vanguard de New York, Small Town est un instantané de la rencontre entre Bill Frisell et Thomas Morgan. Ces deux forces tranquilles proposent un répertoire éclectique sublimé par une gestion de l'espace finement maîtrisé. Trente-quatre ans après avoir enregistré son premier disque pour le label de Munich, le guitariste confirme sa réputation d'excellent mélodiste et coloriste.

Comment

Enrico Pieranunzi quartet - New Spring

Comment

Enrico Pieranunzi quartet - New Spring

New Spring est le nouvel album de Enrico Pieranunzi. Le pianiste italien l'a enregistré en live dans le sacro-saint temple du jazz qu'est le Village Vanguard, à New York, avec Donny McCaslin, Scott Coley et Clarence Penn pour le label italien Camjazz.

Comment

Andy Emler - Running Backwards

Comment

Andy Emler - Running Backwards

Nouvelle sortie de l'ogre Andy Emler, celui qui a cheminé des touches ravéliennes au rock progressif, en passant par un jazz moderniste. Running Backwards a été enregistré avec Marc Ducret, Claude Tchamitchian et Eric Echampard !

Comment

Ambrose Akinmusire – A rift in Decorum : Live at the Village Vanguard

Comment

Ambrose Akinmusire – A rift in Decorum : Live at the Village Vanguard

Ambrose Akinmusire avait conquis la scène jazz internationale en 2011 avec son 2nd album, When the Heart Emerges Glistening, avant de renchérir trois ans plus tard avec The Imagined Savior is Far Easier to Paint. A 35 ans, le trompettiste américain sort un nouvel album, enregistré en live : A Rift in Decorum : Live At the Village Vanguard.

Comment

Dejohnette/Grenadier/Medeski/Scofield - Hudson

Comment

Dejohnette/Grenadier/Medeski/Scofield - Hudson

Dejohnette/Grenadier/Medeski/Scofield, Hudson(Motema)

C’est comme au poker : on peut emporter la levée avec un brelan d’as, voire avec une simple paire. Ici, le brelan d’as, c’est le batteur Jack Dejohnette, le guitariste John Scofield et le claviériste John Medeski ; on peut aussi s’amuser à appareiller des paires d’autant que le contrebassiste Larry Grenadier, en des contextes divers, a joué avec chacun d’entre eux. Passons en revue les cartes en mains : Jack Dejohnette et John Scofield se sont produits auprès de Miles, certes à des époques différentes mais ils ont partagé les périodes électriques du trompettiste, puis ils ont fondé le trio Beyond. 

Comme Jack, Scofield aime se frotter à des expériences diverses, ce qui l’a amené à croiser le fer avec la formation Medeski Martin & Wood. Bref, ils se sont rencontrés souvent et ont imaginé, lors du Woodstock Jazz Festival, en 2014, de fonder un groupe qui vanterait la beauté des paysages qui baignent la région bordant la Hudson River, où tous résident désormais. En célébrant le 75° anniversaire de Jack Dejohnette, ils disent aussi l’esprit et l’énergie du lieu. Aborder l’âge du batteur permet de préciser que les artères de Scofield ont quinze ans de moins et celles des deux autres complices vingt-cinq ans ; ce qui n’interdit nullement de tisser plus qu’une entente cordiale.


C’est à une plongée dans les années 60/70 que nous convie cet album, qui baigne largement dans l’esprit du fameux festival de Woodstock, lieu emblématique de la région. La traduction concrète de cette apnée se vérifie dans les thèmes puisés dans le répertoire de Dylan, de The Band, de Joni Mitchell et d’Hendrix ; dans les sons folk, blues, rock ; dans la posture de guitar hero ; dans l’envie de pousser parfois la chansonnette ( Jack sur « Dirty Ground ») ; dans les envolées de l’orgue Hammond gorgé de soul. Ils s’amusent comme de sales gamins à arpenter ces lieux de mémoire. Effluves folk, rock, blues, certes, mais leur ADN, c’est le jazz et l’on comprend vite que la véritable clé d’entrée est donnée dans la composition de Scofield : « Tony Than Jack ». La figure tutélaire, en filigrane, c’est Tony Williams et son Lifetime.


A sa parution, la chanson «  Lay Lady Lay » avait essuyé des rires sardoniques de la presse spécialisée : trop fade, trop bluette ; la version rock-reggae offre une autre lecture, attractive. « A Hard Rain’s A - Gonna G-Fall », qui m’a toujours semblé être une des plus belles compositions de Dylan, est très réussie comme l’est « Up On Cripple Creek » du guitariste Robbie Robertson ; elle baigne idéalement dans l‘esprit de The Band (la formation qui n’était pas la formation la plus aimée des puristes à l’époque, avait trouvé un émule en Jack Dejohnette qui déclare « J’ai eu la chance de rencontrer The Band, j’étais fan de leur musique »). Compte tenu du concept, il était impossible de ne pas reprendre «  Woodstock » de Joni Mitchell.  « Great Spirit Peace Chant », de Jack Dejohnette, est une ode enivrante aux nations amérindiennes de l’Hudson avec de lourdes frappes percussives et sons de flûtes en bois.
Il m’a toujours fasciné, qu’il soit entendu aux côtés de Miles, avec Gateway, avec Keith Jarrett,  dans ses albums personnels chez ECM,  Alors, qu’on me permette de plagier Marilyn Monroe : « Happy Birthday, Mr President ».

Chroniques - par Philippe Lesage - 23 juin 2017


Autres articles

Comment

Youn Sun Nah, She Moves On

Comment

Youn Sun Nah, She Moves On

La chanteuse sud-coréenne, devant laquelle nombre de critiques musicaux tombent en pâmoison nous offre un album intimiste à la pudeur troublante ;  entre délices sucrés maniéristeset nouveaux épices poivrés : She Moves On.

Comment

Ahmad Jamal - Marseille

Comment

Ahmad Jamal - Marseille

Le pianiste Ahmad Jamal sort un nouvel album, dédié à Marseille ! Chronique d'un album en visite guidée de La Canebière. L'américain y témoigne de son vieil amour pour la ville.

Comment

 Dave Brubeck Quartet - Live At tHe Kurhaus 1967

Comment

Dave Brubeck Quartet - Live At tHe Kurhaus 1967

Live At The Kurhaus est un enregistrement inédit, de grande valeur mémorielle à plus d’un titre, qui ravivera le sempiternel débat autour de la singularité stylistique du quartet de Dave Brubeck. Il sort sur la collection « The Lost Recordings » du label Fondamenta/Devialet et a été enregistré avec Paul Desmond, Eugene Wright et Joe Morello, sur scène, en 1967.

Comment

Comment

Marc Perrenoud Trio -Nature Boy

Le pianiste Suisse Marc Perrenoud sort un album en trio. Nature Boy dédie ses morceaux ax quatre éléments : l'eau, l'air, la terre et le feu. Il a sorti en parallèle un album en piano solo, intitulé Hamra.

Comment

Baptiste Trotignon/Yosvany Terry - Ancestral Memories

Comment

Baptiste Trotignon/Yosvany Terry - Ancestral Memories

Classique dans la forme, épousant les codes d’une vraie formation de jazz dans la formule largement visitée du quartet, Ancestral Memories est métisse dans sa diction. C’est qu’ils Ils sont cubains les frangins Terry. Avec eux, le pianiste français Baptiste Trotignon et Jeff Tain Watts !

Comment

Kintsugi - Yoshitsune

Comment

Kintsugi - Yoshitsune

Kintsugi : Il faudrait être poète et porteur d’une écriture d’images pour dire le vent, la pluie, les pas dans la neige, les batailles de cette épopée mise en musique. En dépit d’une atmosphère souvent sombre nait étrangement une forme d’apaisement final dans cet album de Kakushin Nishihara, Serge Teyssot Gay et Gaspar Claus, sorti sur le label Les disques du Festival Permanent.

Comment

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out