Cody ChesnuTT et la solitude de l'artiste

Comment

Cody ChesnuTT et la solitude de l'artiste

Portrait. Sous le couvre chef, l’immuable mine sérieuse de Cody ChesnuTT. Auteur de My Love Divine Degree, le chanteur de néo-soul adoubé dans l’hexagone, sort d’un silence de plusieurs années pas anormal à regarder de plus près son tempérament. Derrière son calme de façade, c’est un artiste en quête de sens qui se révèle, attelé à une profondeur de mise dans la création.

Comment

Paul Jarret, guitare et paix

Comment

Paul Jarret, guitare et paix

Paul Jarret tient le manche de son quintet PJ5 depuis 2010, époque où le guitariste voulait écrire à nouveau, après quelques années de besogne d’apprenti musicien acharné. Les deux albums de ce groupe de jazz autant inspiré de la vague new-yorkaise de Kurt Rosenwinkel que par le pop-rock, l’ont propulsé à la rencontre du programme Jazz Migration, éden musical pour le jazz français.

Comment

Jowee Omicil, variations autour du bash

Comment

Jowee Omicil, variations autour du bash

Jowee Omicil pourra être fier de son année 2017. Après son album Let's bash sorti sur le label Jazz Village et de nombreux concerts, il poursuit sa saison avec un concert à Jazz à la Villette et une résidence à La Petite halle, jusqu'en novembre. Portrait d'un battant.

Comment

Ralph Lavital, élève en chef

Comment

Ralph Lavital, élève en chef

Portrait du guitariste français Ralph Lavital qui a récemment sorti son premier album en tant que leader. Paru sur le label Jazz Family, Carnaval a été enregistré avec Nicolas Pelage, Laurent Coq, Zacharie Abraham, Tilo Bertholo, Laurent Lalsingue et Ricardo Izquierdo.

Comment

Thomas de Pourquery, le barbu cosmique

Comment

Thomas de Pourquery, le barbu cosmique

Thomas de Pourquery donne suite à l'aventure Supersonic avec Sons of Love, un second album, paru sur le Label Bleu. Le 1er concert aura lieu le mercredi 8 mars à Amiens. Sa transe est bien universelle, son titre, explicite. Sons of Love, les fils de l’amour. Il y a du Sun Ra dans l’air. Mais il n’est plus dans le texte. Seul « We Travel de Spaceways » du gourou saturnien vient faire l’écho du premier album, Play Sun Ra, et de cet amour cosmique partagé

Comment

Paul Lay, jeune maître

Comment

Paul Lay, jeune maître

Il vient du sud et ne laisse jamais son nom se faire écorcher. Paul Lay, prononcez l’aïl. Pianiste respecté par ses confrères, chéri des instances majeures du jazz français. Il y a trois ans il était déjà question de l’invité dans l’une de nos émissions Tapage. Le rendez-vous a été manqué. Mikado nous avait convaincu, et nous n’étions pas le seuls. En mars, Paul, sort deux albums simultanément, deux trios, l’un avec batterie, l’autre avec voix.

Comment

Yussef Kamaal - atout paire

Comment

Yussef Kamaal - atout paire

Les têtes se tournent quand Yussef Dayes et Kamaal Williams débarquent. Ils ne passent pas inaperçu, par leur accoutrement - très hip-hop - d’abord et par leur tenue. Dans les locaux de la Worldwide FM, l’équipe de Gilles Peterson semble guetter les blagues du coin de l’œil. Ici on connaît assez les deux loustics pour les voir venir, eux et leur causticité. Mi-sérieux mi-blagueurs, ils jouent la comédie et savent que la galerie s’en amuse.

Comment

Theo Ceccaldi - fourrure et violon

Comment

Theo Ceccaldi - fourrure et violon

Il est la rolls des musiques improvisées, le prodige du free jazz européen, digne héritier en petit gabarit à cordes de la contrebassiste vénérée ou honnie, Joëlle Léandre, numéro 10 de l’Orchestre National de Jazz et mascotte pour médias du Tricollectif, l’ensemble à l’origine orléanaise de groupes barrés. Theo Ceccaldi convainc au violon, intrigue sous son manteau à fourrure.

Comment

Jean-Marie Machado, juste la musique

Comment

Jean-Marie Machado, juste la musique

Portrait du pianiste Jean-Marie Machado, à l'heure où sort son très beau duo avec Didier Ithursarry, Lua. Le pianiste dévoile sa sensibilité musicale, si singulière et qu'il assume en même temps comme témoignage d'une génération qui a toujours lutté pour l'ouverture, la créolisation des langages, la fin des cloisons d'étiquette et d'esthétiques... Jean-Marie Machado revient sur cette histoire, la sienne et celle des musiciens qui ont constitué son itinéraire, pour ne défendre qu'une cause : la musique, et juste cela.

Comment

Luigi Grasso, un italien à Paris

Comment

Luigi Grasso, un italien à Paris

Au nom de Luigi Grasso, les plus assidus aux jazz clubs parisiens répondent bop. À ce résumé trop rapide et cloisonnant s’ajoute le goût et l’équanimité chez ce jeune homme d’une compagnie des plus agréable. Le parisien d’adoption a la discussion facile, intelligente. Il vogue aisément de la littérature à l’éducation, de la politique à la musique classique, raconte être chez lui à Paris où il est arrivé en 2010. 

Comment

Shabaka conte les temps

Comment

Shabaka conte les temps

Il est l’une des personnalités de l’année en France. On ne sait pas encore dire si cette considération découle d’une construction de journalistes et de « pros » ou de son activité en elle-même. Mais que son nom ne soit pas encore su de tous ne manque jamais de nous étonner. Car une chose est sûre, Shabaka a arpenté tous les recoins de la France depuis deux ans. Il y a d’abord eu Sons of Kemet, puis The Comet is Coming

Comment

Moses Boyd attaque fort !

Comment

Moses Boyd attaque fort !

Trois jours passés à Londres, à la rencontre d'artistes remarquables : Depuis sa batterie, Moses étend ses baguettes et fige ou déchaîne les eaux de l’espace-temps. Derrière la gentillesse et l’humilité du mec normal, le bras long et entraîné de Moses Boyd, que les qualités mènent doucement vers d’intéressants sommets. Ceux d’une scène londonienne effervescente ces temps-ci. 

Comment

Sarathy Korwar, transe continentale

Comment

Sarathy Korwar, transe continentale

Il nous a donné rendez-vous dans un lieu qui, l’air de rien, a du sens. A son arrivée à Londres, Sarathy Korwar jouait des tablas à côté du Southbank Center, sur la promenade qui longe la Tamise, non loin de la grande roue et du Jubilee Garden où nous nous sommes assis. Il est venu directement d’Inde pour faire ses classes de batterie dans ce terreau multiculturel, où il sent que « c’est un bon moment pour faire du jazz ».

Comment

Jordan Rakei et la question de l'être soi

Comment

Jordan Rakei et la question de l'être soi

Les conséquences du succès relèvent de l’inconnue pour ceux qui ne le côtoient pas. L’on minore l’immense violence extérieure et intérieure qu’il peut causer. Jordan Rakei, 25 ans. chanteur australien installé à Londres depuis deux ans, en mesure peu à peu les effets sur sa personne, en bon cobaye de sa propre réussite.

Comment

Ray Lema, à travers les âges

Comment

Ray Lema, à travers les âges

Pas de monsieur qui vaille, au Congo, on appelle invariablement papa les hommes d’un certain âge. Plus que ça, Ray Lema est un sage. Au-delà d’une carrière riche en projets, le pianiste congolais conduit naturellement à la déférence, par sa diction paisible et la tranquillité des ses gestes. À l’aise dans son studio de Villiers-sur-Marne, Ray Lema faisait de l’électro en chaussons devant son ordinateur avant que je ne l'interrompe, un samedi de début de soirée.

Comment

Stephan Oliva - Lui et les autres

Comment

Stephan Oliva - Lui et les autres

 À l’entendre, à le lire ou à discuter avec lui, on ne peut manquer de mettre l’imagination au cœur de l’édifice. Que le point de départ soit le cinéma (autour du film noir, de la Nouvelle Vague ou de la musique de Bernard Herrman), la littérature (Paul Auster) ou les musiciens (Gershwin, Lennie Tristano), Stephan Oliva excelle dans une réécriture totale et personnelle de ce qui l’inspire chez les autres : « Si on ne se focalisait que sur ce qu’on fait, on s’ennuierait. »

Comment

Gauthier Toux - le franc suisse

Gauthier Toux - le franc suisse

Et son nom fit surface. Tout d’un coup, un disque, des dates et le sentiment qu’il se passe quelque chose autour de celui qui n’est déjà plus vraiment un inconnu. Gauthier Toux est un pianiste français qui a préféré la Suisse aux Pays-Bas pour se faire les mains sur les 88 touches policées d’un piano d’école prestigieuse. Ce sera la Haute Ecole de Musique de Lausanne pour le jeune Chartrois qui y termine aujourd’hui un deuxième master. 

Anne Paceo - douce frappe

Anne Paceo - douce frappe

Quel effet peut bien faire une Victoire du Jazz à ses lauréats ? La mine apaisée de Anne Paceo lors d’un café de fin juillet nous a donné un début de réponse. Quelques semaines après avoir été récompensée par le prix d’artiste de l’année, la batteuse affichait un bonheur de fin de fatigue après au moins deux années passées à écumer les scènes de tout le pays.

L'Atlantique de Switch Groov Exp.

L'Atlantique de Switch Groov Exp.

Il cite volontiers Stuart Hall, Paul Gilroy ou Frantz Fanon. Arnaud Simetière travaille la musique au corps avec l’intellectualité d’un homme dévoué au savoir. Entre les citations et les photos de voyages, celui qui se fait appeler Switch Groov’ ausculte les musiques noires sous tous leurs plis, de par et d’autre de l’Atlantique. À Paris, on le connaît d’abord plutôt pour son côté fête, à travers les soirées Jazz Attitude qu’il co-organisait à la Java avec Dj Psycut.

Nicolas Moreaux, artiste sur toutes les lignes

Nicolas Moreaux, artiste sur toutes les lignes

Partout où il se rend, il traîne son bonnet, porté à la Cousteau, de bohème dégingandé et sa charpente longiligne de contrebassiste. «Nico» Moreaux dégage une nonchalance trompeuse dans le calme qu’il prend à raconter son art, sa pratique. Derrière ce flegme de façade se cache une éthique d’artiste tenace qui n’abandonnerait rien à l’art qu’il pratique, pas même la bonne qualité de projets pour lesquels il jouerait le sideman à tout faire, quoi de plus normal ?

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out