Towards Fulfilment.jpg

La Recette, Towards Fulfilment (Black & Milk)

-      Quatre musiciens complices à souhait,

-      Un bon bol d’air frais,

-      Une pincée d’onirisme,

-      Un zest de fantaisie

-      Une double ration de groove

-      Un brin de folie

 

Emincez régulièrement le tempo pour y faire revenir quelques notes fruitées de Wurlitzer. Faites blanchir les lyrics et enveloppez-les de lignes de basse afin qu’ils ne se délitent. Ajoutez-y progressivement les accords de guitare puis déglacez le tout aux pads de synthé. Portez lentement à ébullition et laissez se développer les parfums surprenants de cette recette !

Oscar Emch nous sert un menu (complet) dans lequel on retrouvera un assemblage de saveurs inédites, un jazz planant au groove affirmé, au psychédélisme digne d’un Leprechaun de Chick Coréa et aux envolées lyriques prog-rock.

En amuse bouche, une rêverie sur rythme enjoué, dans un vent de fraîcheur et ses notes de flutes soufflées (par l‘excellent Magic Malik). En hors d’oeuvre, un assortiment de riffs de guitare hallucinogènes et leur duo bondissant de basse et de piano électrique. Parfumé et long en bouche !

Sur un lit de pop finement assaisonné, en entrée, une mélodie sucrée-salée et ses chœurs inspirés. En plat principal, la surprise du chef, une balade dans son lyrisme débridé, accompagnée de chorus de guitare flambés. Enfin, en dessert, c’est un mystère de groove au nappage d’orgue qui nous est proposé, avec son accompagnement acidulé de synthé dans un tourbillon de batterie !

Aux fourneaux, les quatre chefs s’en donnent à cœur-joie, cuisinant sans tabous cette musique mouvante et libre, avec un savoir faire irréprochable.

Semblant rivaliser d’inventivité et ne reculer devant aucun défi culinaire, ils brouillent les frontières des genres et revisitent « à la mode nu-soul » une culture musicale qui semble s’étendre du funk-jazz à la pop en passant par le rock progressif (déguster lentement le final de « Breezing » digne d’un « Child in time » de Deep Purple).

Un album à la gastronomie 3 étoiles !

Oscar Emch : guitare/compo/chant - Etienne Manchon : claviers - Philippe Burneau : basse - Théo Moutou : batterie 


Autres articles

Comment

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out