Blues Power Band – concert du dimanche 9

Blues Power Band, c’est du bon blues de papa. Tout de suite, ça résonne rock de bistro, baston de bar. On aimerait picoler à n’en plus finir et se taper une pute dans un coin. Car les gars imposent, il y a du niveau en blues comme rarement on peut en entendre dans l’hexagone.

Une base donc bien blues, du bon, du vieux bien gras, mais de la construction originale comme savaient le faire Led Zep ou les Black Keys dans les arrangements.

60239_10203539728918544_1246053415_n

Le chanteur, Bannish, saisit le porte-micro comme on porte une femme, lui caressant l’entre-jambe. Gomina et lunettes noires, sympathique… un homme à femme comme on dit ! L’un des guitaristes est un félin enragé, un fou qui mime la rockstar. L’autre porte une tenue en cuir intégral genre biker qui sort sa gratte entre deux « rides ». Le bassiste, dangereusement groovy, joue sur la pointe des pieds et la batterie, variée, balance des ponts surprenants, impressionnants. Le pianiste, c’est le jeunot en retrait qui se marre d’être là avec ses vieux ; mais le gamin dose, et nous lâchera un solo digne d’un vrai mec.

Sur un morceau au sample orientale, le chanteur entame une sorte de rap à la Limp Bizkit (en forme le daron !). Ces petites phases, respirations où ça se bloque, ça se calme pour mieux repartir dans une chaude mélodie, le Blues Power Band en est plein.

Blues Power Band, ça pourrait être la BO de notre vie si on était tous des bikers alcoolos du Texas. À suivre, car c’est du lourd, et ça groove GRAVE !

Notre coup de cœur : leur premier album : Shoot Shoot Don’t Talk.Et à quelques jours de Mardi Gras, en voici un extrait qui sonne très New Orleans : http://www.deezer.com/track/4281258

 1619169_10203539553714164_1955280990_n

Bannish: (chanteur)

  • Ce qu’il a écouté avant de venir : L’album Tinseltown Rebellion de Frank Zappa.
  • Sa découverte du moment : C’est ma redécouverte musicale. Si on accepte de se faire bousculer, chaque album est une merveille ; sa discographie est un sujet d’étude. "Fine Girl" sur Tinseltown Rebellion de Frank Zappa

 

 

Bathus (Batteur):

 

Pascal Guegan (guitariste):

  • Ce qu’il a écouté avant de venir : "No One Knows" de Queens Of The Stone Age.
  • Sa découverte du moment : Ma dernière grosse claque musicale remonte à Skip The Use. Ca fait plaisir de savoir qu’il y a encore de vrais groupes de Rock n’Roll qui envoient du lourd. Pas que des groupes à télévision. "Ghost" sur Can Be Late, de Skip The Us

 

Nicolas Paullin (bassiste):

 

Papygratteux (Guitariste) :

  • Ce qu’il a écouté avant de venir : Un live de Tower Of Power.
  • Sa découverte du moment : c’est pas très récent mais je dirais Trigger Fringer. Un groupe belge, c’est du lourd. "Is It" de Trigger Finger (live)

 

Damien Cornelis, Pianiste :

  • Ce qu’il a écouté avant de venir : Feel So Bad de Ray Charles.
  • Sa découverte du moment : Le groupe Lettuce. Très Funky, très moderne. Dans La lignée de The JB’s (groupe de James Brown). "Outta Here" sur Outta Here de Lettuce 

 

Texte et illustration : LUCAS NADEL

Photographie : Julia Zahar