Yuval-Amihai-copie-1

Avec ce premier disque Yuval Amihai déclame une ode à la paix. Repos et volupté sont les composantes majeures de ces 9 titres, tous composés par le guitariste. L'Israélien offre une place primordiale à son pays tout au long de l'album, dans les titres (« Rikud La Shalom », « Kmo Yam », « Aviv »...) comme dans les références (« cher M.Wiesel »). Cela donne des sonorités chaudes et délicates.

Yuval Amihai a un jeu posé qui dégage beaucoup d'assurance. De ce calme qu'il distille ne né pas l'ennui. Il instaure plutôt une stabilité dans laquelle l'auditeur s'engouffre, et sur laquelle les saxophonistes interviennent : Etienne Bouyer au ténor (soprano sur les pistes 5 et 9), et Damien Fleau au soprano, viennent apporter quelques éclats de vitalité et de mouvement - appuyés par une section rythmique dynamique -, tout en accentuant une touche orientale déjà omniprésente (soprano). Une musique bonne pour le repos de vos âmes (impies).

 Sorti il y a plus d'un an chez Socadisc/absilone, le disque sera remis à l'honneur demain soir lors d'un concert du groupe au Studio de l'Ermitage. L'occasion de retrouver un peu de chaleur en cet hiver naissant.

Florent Servia 

[youtube width="400" height="400" video_id="6dyS1_hS3w0"]

Comment