À l’aide de ce nouvel opus sorti le 2 Octobre dernier, le guitariste Romain Pilon nous rappelle de quel bois il se chauffe. En effet, ce disque au contenu réparti entre trio et quintet regorge de personnalité ainsi que de subtilité, le tout démontré à travers une exécution irréprochable.

Dès la première piste - au titre éponyme  - Romain Pilon fait preuve d’une agréable patience et prend le temps de construire un monde, une esthétique bien singulière, et choisit de faire entrer chaque instrument les uns après les autres en laissant Yoni Zelnik exposer le thème à la contrebasse. Il faut avouer que démarrer son propre album par une mélodie jouée par la basse n’est pas si commun, et pourtant, rien ne choque, tout semble logiquement et naturellement se diriger vers les soli. Et du point de vue de la composition, c’est bien là une qualité aussi noble qu’indéniable que nous démontre le guitariste en cherchant toujours à trouver le juste son de groupe ainsi que l’ambiance idéale pour un morceau, sans jamais se perdre dans un quelconque surplus de complexité. Non, à la place, il préfère nous faire savourer cette ambiance quasi “Jobim-esque” grâce à une interaction musicale des plus heureuses.

Quant à l’instrumentation de ce disque, aussi inhabituelle soit-elle (à savoir deux saxophones ténors, guitare, contrebasse et batterie), elle puise toute sa raison d’être dans l’écriture des morceaux de The Magic Eye et contraste amplement avec la présence de pistes enregistrées en trio. Inutile de préciser que la performance de ces chers saxophonistes, Walter Smith III et Ben Wendel, ne faillit absolument pas à leur réputation? Très bien.

Romain Pilon frappe donc encore bien fort avec ce nouveau recueil de compositions et, à mon grand bonheur, semble continuer à aimer ajuster le son de sa guitare selon les morceaux, ce qui participe encore une fois à l’évolution constante de l’esthétique générale. Un jazz personnel, intriguant, élégant et efficace… que demande le peuple?

Antonin Berger

Romain Pilon Trio + Walter Smith III & Ben Wendel, The Magic Eye, Jazz & People, 2015

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out