On ne va pas se mentir, certains dinosaures de cette musique de snobs qu'est le jazz se laissent après les premiers succès souvent aller sur un nom, une certaine maîtrise technique, un manque patent de savoir-vivre esthétique... Le John Scofield de ces dernières années, en un mot. Parce qu'avec Past Present, Johnny – nous sommes très liés – revient à ce qu'il savait faire de mieux, il y a si longtemps peut-être... Du jazz de goret, vautrez-vous dedans !

Le guitariste s'entoure avec bon sens et bon goût, en se posant une question simple : pourquoi prendre autre chose que le meilleur ? Joe Lovano, Larry Grenadier et Bill Stewart. Lovano, le copain depuis les bancs de Berklee ; Lovano avec qui – nous en parlions ci-dessus – Scofield fit les plus beaux jours de sa discographie des années 1990. Lovano, le sax mellow sur ce Past Present taillé pour lui, dans ses changements de style (tendre sur une ballade comme « Hangover », vif et incisif sur l'un des tubes de l'album, « Enjoy the Future ! ») aussi bien que dans l'exigence imprimée par la section.

Tout ce joli monde est en fait une résurrection du quartet de Scofield qui commit ces trois albums qui participèrent grandement à faire de lui un gros monsieur de la guitare jazz ; du jazz en général : Time on my Hands, Meant To Be, What We Do (avec respectivement à la basse Charlie Haden, Marc Johnson et Dennis Irwin). Le guitariste revient donc vers cette formule après de nombreuses années de tâtonnements qui l'ont parfois conduit à un jazz rock d'une pauvreté indigne de son œuvre. Aujourd'hui Scofield revient avec un album incroyablement jeune, au souffle ardent dans le jeu proche de la perfection du quartet ainsi que dans les compositions d'une fraîcheur irrévérencieuse – malgré certaines proximités parfois gênantes avec d'autres standards : « Hangover » par exemple, qui ressemble farouchement au « Original Faubus Fable » de Mingus. Mais je pinaille : franchement, Past Present, c'est du lourd. A l'ancienne, à l'américaine, à la bien.

Pierre Tenne

John Scofield, Past Present, Impulse/Universal, octobre 2015

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out