Entre l'ONJ et Un poco loco, Fidel Fourneyron s'est fait un nom à grand coups de coulisse de son trombone, ce qui en soit est une performance. Qu'on le veuille ou non, les trombonistes ne figurent jamais dans les panthéons du jazz (ou de la musique en général) au même titre que pianistes, saxophonistes et autres chanteurs. J.J. Johnson et Curtis Fuller, c'est déjà pour les nerds. Qu'on le veuille ou non.

Est-ce ce nom qui poussa Fidel à passer bona fide au solo osé ? Nul ne le sait, mais osé, cela l'est. Explicitons quelques évidences : le trombone à coulisse est un instrument purement mélodique, comme tous les cuivres, ce qui plus prosaïquement revient à dire qu'on ne peut jamais jouer qu'une note à la fois. Hormis les souffles et borborygmes que jette, parcimonieux, Fourneyron. D'où le fait qu'en dehors de quelques Anthony Braxton de passage à l'alto, il est rare que des musiciens enregistrent en solo avec de tels instruments. D'autant que le trombone ajoute à cela les contraintes propres de l'instrument, notamment la difficulté du legato liée à la technique propre de la coulisse.

Cet état des lieux rapide suffit à féliciter Fidel Fourneyron pour avoir le courage de risquer un tel objet musical dans un contexte délicat et souvent timoré. Art de la contrainte poussé à son paroxysme, ce solo relève d'une gageure de musicien audacieux, devant chaque seconde de son improvisation arbitrer la part de l'artistique et celle de la technique, responsabilité tyrannique dans ce contexte. Dit autrement ; comment réaliser plus qu'une simple curiosité que collectionneurs mélomanes ou musiciens travailleurs placeront dans leur cabinet ?

Première réponse du tromboniste : la longueur de l'album, tout pile trente minutes, grande cherté s'avérant nécessaire à écouter l'exercice. Autre réponse, plus captivante, est le refus d'un choix esthétique « radical » au sens où l'on s'est habitué à voir de tels projets emprunter des sentiers très out, des improvisations plus à la Braxton, encore une fois, qu'à la Stan Getz. Ou plus à la Kai Winding qu'à la Grachan Moncur, pour ce qui nous occupe ici. Or ce High Fidelity maintient ces champs lexicaux et ces références à une distance plus ou moins respectueuse (près du cœur et des lèvres dans le titre éponyme, plus lointain dans la trilogie « Blues Part ») pour s'engager dans une recherche qu'on sent fascinée de ligne claire.

D'où un sentiment de réussite et d'originalité à l'écoute de cet album qui, sans rien renier du parcours personnel du soliste et de son attachement à une certaine modernité des musiques improvisées, parvient ici à fouailler dans l'histoire de son instrument et du jazz, avec une bêche des plus hardies - solo de trombone, à nouveau. Fourneyron parvient à interpréter thèmes et chorus, mêler l'improvisation et la composition dans un même souffle, créer des harmonies non plus dans la verticalité impossible de sa musique mais dans la mémoire de son auditeur, pour délivrer la clarté de mélodies, improvisées ou non. La trilogie « Blues Part », dans cette perspective, confine au chef d'oeuvre émaillé de certains moments de grâce quasi orchestraux.

Cette réussite n'empêche pas que l'on ne conseillera cet album qu'aux fanatiques déjà convertis, aux oreilles déjà dévergondées ou en quête de sensations fortes et nouvelles, qu'on espère les plus nombreux possibles. Elle n'empêche pas non plus qu'on regrette parfois un certain retour du refoulé, dans les hiatus entre l'identité globale de l'album (cf. ci-dessus) et quelques tics langagiers propres aux scènes dans lesquelles travaille le tromboniste – et pas exclusivement l'ONJ. Toutes choses égales par ailleurs, un album qui outre sa témérité aventureuse du type « je pose mes grosses baloches sur la table du beau » invite l'intelligence de l'auditeur à une introspection musicale de haute tenue.

Pierre Tenne

Fidel Fourneyron, High Fidelity, Umlaut Records, novembre 2015

Pour les curieux : concert de sortie prévu au Carreau du Temple (Paris) le jeudi 12 novembre !

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out