3521383430392xr 28 juillet 2013. Parc Floral, soirée de clôture de la 20e édition du Paris jazz Festival.

Body and Soul. Pas le standard de Jazz immortalisé par Coleman Hawkins en 1939 – même si ce dernier clôture notre album... Non, le film d'Oscar Micheaux (1924), l'un des premiers chefs d'oeuvre du cinéma afro-américain. Ça vous dit quelque chose ?... Non ? Bon, fermez les yeux, laissez-vous porter et...en avant la musique. « Isabelle ». Quelques images. Une porte s'ouvre. Sur le dedans et le dehors du jazz. Cinéma et concert en plein air. Pour une « nuit de pourpre » dixit notre contrebassiste Patrice Caratini.

Ce soir du 28 juillet 2013 donc, les étoiles brillent au dessus du bois de Vincennes. Songe érotique d'une nuit d'été. Ou plutôt d'une pluie d'été. Car c'est sans compter la pluie et le vent qui se donnèrent rendez-vous ce même soir au tiers du concert-projection (cf le menuet « Storm »). Étrangement au même instant, une tempête se déclarait dans le film « muet ». Musiciens et protagonistes de Body and Soul se voyaient communément aux prises avec les éléments. Patrice Caratini en conclura avec justesse : « Comme dans La rose pourpre du Caire de Woody Allen ou le Sherlok Junior de Buster Keaton, le cinéma avait repris ses droits et le réel s'était immiscé dans la fiction, entraînant musiciens et spectateurs vers un même destin. » C'est ce live contre et avec les éléments, mi-réel, mi-fictif que l'on vous propose ici.

La musique de Caratini a à voir avec la fiction, la narration, le temps, le destin. Son néoréalisme à lui, c'est ce temps singulier mais immanent de la musique live qu'il hisse à hauteur d'absolu...le temps d'un concert justement. La fiction rencontre le réel. Or loin d'entrer en conflit l'un avec l'autre, les deux antiques agônistes s'appellent, se répondent et se relancent. Comme dans un set de jazz en somme. Le public, le temps (météorologique cette fois-ci), le film et le monde, désormais parties-prenantes de l'oeuvre musicale, participent tout du long au fil de la narration, faisant ainsi coïncider une multitude de temporalités artistiques et subjectives marchant « vers un même destin ». Hic et nunc du live. Et la musique me direz-vous ?

Caratini dont ce n'est pas le premier concert-spectacle (depuis sa création en 1997, le Caratini Jazz Ensemble a créé une trentraine de programmes et monté plusieurs projets conjointement avec le théâtre, la danse et le cinéma) ne se contente pas d'une illustration figurative et simpliste du film - qui relate, je vous le rappelle, le drame personnel d'une jeune femme vertueuse de la Géorgie rurale abusée par un imposteur déguisé en homme d'Eglise et contrainte de s'exiler loin de son bourreau avant de mourir in fine misérablement dans le ghetto d'Atlanta. Si la BO sert les enjeux sociaux, politiques et esthétiques du film (place de l'homme noir dans l'ordre du vivant, différence entre spiritualité et religion, mérites de l'éducation) par son écriture jazz jungle et baroque, elle ne tombe pas dans l'écueil du mélodrame. Merci la section cuivre. L'orchestration, n'ayons pas peur des mots, est magistrale – pas moins d'une quinzaine de musiciens d'horizons musicaux différents. Et la langue musicale de Caratini onirique et volubile.

Une œuvre narrative évidemment à la hauteur de Body and Soul, si ce n'est plus. Mais ne tranchons pas, gardons-nous le privilège de déguster congrûment ces deux œuvres d'arts bien vivantes. Et pour ceux qui seraient déjà conquis « Body and Soul », sachez que la séance ciné-concert de lancement de l'album se déroulera le 8 décembre à 20h30 au cinéma le Balzac à Paris.

 

Patrice Caratini contrebasse et direction  André Villéger saxophones/clarinette Matthieu Donarier saxophones/clarinette Rémi Sciuto saxophones/flûte ; Claude Egea trompette Pierre Drevet trompette  François Bonhomme cor Denis Leloup trombone François Thuillier tuba David Chevallier guitare/banjo  Alain Jean-Marie piano  Manuel Rocheman piano  Thomas Grimmonprez batterie  Sebastian Quezada percussions

Agathe Boschel 

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out