Bill_Frisel_Guitar_in_the_space_age_DJAM Guitar in the space age ! - Voyage spatio-temporel dans les méandres du vaisseau guitare. Machine à remonter le temps. Retour vers le futur. Lente remontée aux origines. « Surfer girl » (The Beach Boys), « Tired of waiting for you » (The Kinks), « Reflections from the moon »  (Speedy West) et j'en passe... Alors, on vous met l'eau à la bouche comme dirait Gainsbarre ? Eh bien le guitariste et compositeur de génie Bill Frisell aussi avec un nouvel album rendant hommage à la guitare américaine des années 50 et 60 qui a bercé sa jeunesse.

Ces années qui hantent aujourd'hui les riffs de Bill Frisell constituent les premiers balbutiements des guitares électriques. Période d'essai et de transition où les voix des instruments sont encore grinçantes et le champ d'expérimentation infini. Mais période prémonitoire d'un âge d'or surtout - âge d'or dont Bill Frisell est sans nul doute l'un des meilleurs représentants. « Turn, turn, turn » (The Byrds). La roue du temps tourne. Et elle s'applique à remonter les heures dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Bill Frisell excelle à remotiver ces morceaux d'un autre âge. Dès « Pipeline » (The Ventures), on sent nettement cette lente remontée au cœur d'un son encore incertain dans son mode d'être. D'abord les pionniers du rock Duane Eddy, Link Wray et les Kinks. Ensuite les légendes de la surf music que sont les Beach Boys, Dick Dale, les Ventures et les Astronauts. Enfin quelques stars de la country : Chets Atkins, Speedy West, Jimmy Bryant et Merle Travis. Finalement, ce sont tous les tâtonnements guitaristiques (géniaux, entendons-nous bien) des 60s qui sont passés au crible par l'excellent quartette.

Au fait "the Space Age", savez-vous ce que c'est ? Allez, petit récap' pour les paumés de l'histoire. C'est l'entrée dans un âge révolutionnaire : l'âge des machines, des explorations et des technologies spatiales. L'homme découvre une nouvelle perception de l'univers. Le centre de gravitation de notre planète se déplace. La machine tourne désormais autour de la terre. En 1957, le premier satellite artificiel Sputnik entre en orbite. Dès 1950, les guitares électriques fleurissent sur la scène musicale américaine. En 2014, c'est naturellement au tour de Bill Frisell de sonder l'espace. Voilà ce que relate ce titre on ne peut plus significatif. Guitar in the Space Age ! : le satellite guitare décolle pour un voyage intergalactique et...nous entraîne dans son sillage. La guitare se découvre un son hors du commun et des potentialités extraordinaires. Désormais elle nage, elle s'ébroue, elle joue.

Ce que Bill Frisell raconte ici avec ces 14 morceaux – dont deux compositions personnelles- n'est autre que l'appareillage de la guitare vers sa liberté, infinie s'il en est. Et ce chemin à travers un temps – celui du Space Age-, il le parcourt en amont de son background musical pluriel. Car Bill Frisell est le spécialiste de l'exploration de l'espace...musical. Avec lui, la guitare trouve sa véritable amplitude, ou plutôt son altitude, son rythme de croisière dira-t-on. Bien plus, elle authentifie tous ses possibles sonores. Par cet album, Bill Frisell aura peut-être réalisé ce qu'avaient en tête ces groupes innovateurs et iconoclastes des années 50 et 60. On donnerait cher pour le savoir. Quoiqu'il en soit, on saluera la performance d'un guitariste virtuose qui n'a pas fini de séduire.

Agathe Boschel

 

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out