pochette-rectoLe point fort d’Archibald réside sans aucun doute au sein de la créativité des compositions de Nicolas Gardel (guitares) et Roxanne Terramorsi (chant). A la première écoute, nous sommes confrontés à quatre morceaux qui voguent entre le jazz, la pop, le funk et la bossa, mais la ligne conductrice de l’EP est claire si l’on est attentif  à l’arrangement. Même si les compositions passent par des styles différents, l’écriture et l’adaptation ne changent pas. Aussi, on comprend bien que cet EP a pour but de présenter le panel musical de cette jeune formation. Le choix s’est intelligemment porté sur des mises en place rythmiques très écrites - au bon sens du terme- et une énergie maîtrisée qui mettent en valeur la voix et les solistes. Cet écriture permet notamment de varier les interventions vocales; Roxanne Terramorsi double à deux reprises les chorus des instrumentistes; cela crée une ambiance particulière qui nous fait comprendre qu’ici la voix est un instrument à part entière et pas seulement un moyen « sympa » d’exposer les thèmes, comme on l‘entend si souvent.

Ce quatre titres est donc indéniablement très prometteur et contrairement à ce que ces enregistrements peuvent témoigner, je pense qu’en live cette formation peut être très expressive et débridée. C’est très agréable d’entendre de jeunes musiciens avec une telle maîtrise de l’énergie et de l’écriture. Alors que la première nécrose souvent la seconde (ou inversement), ici l’improvisation appuie une écriture complexe que l’interprétation rend simple à écouter. En somme, si l’on peut toujours juger aux saveurs, on ne pourra nier la maîtrise musical des musiciens d’Archibald et les talents de compositeurs de Nicolas Gardel et Roxanne Terramorsi. Nous voila face à une formation qui a su livrer un EP à mi chemin entre recherche musicale et «easy listening », bravo à eux.

http://www.archibaldmusic.com

 Benoit Larrieu

Comment

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out