Certains ont bien essayé de me dégouter de Queen, déroulant de soirée en soirée Bohemian Rhapsody ou Don't Stop Me Now. Je sais bien que derrières leurs sourires enjoués se cachait l'envie profonde de me faire du mal. C'est raté les gars, Freddie et moi on se rejoint en enfer. Moustache, cuivres retentissants et sodomie sont à l'ordre du jour avec cette formation d'Alban Darche, sorti le 27 mai dernier sur le label Yolk.

Précisions abrupte : n'approchez pas cet album si Queen vous procure des urticaires. Ça peut sembler idiot à dire, pourtant si vous saviez ce qu'on entend parfois... Et non petit malin, l'inverse n'est pas nécessairement vrai. Thomas de Pourquery, Arnaud Guillou et F.M. sont de bons chanteurs (ok, pas tous au même niveau), néanmoins ils ne sont pas Freddie Mercury. Et oui c'est injuste et oui j'adore la chicorée mais demandez-vous ce que vous attendez d'un hommage. Point de révolution ou de destitution mais une nostalgie, une nostalgie injuste et chicorée.

Ceci étant dit, alors qu'Innuendo se lance je ne peux m'empêcher de considérer Queen Bishop comme une réussite orchestrale, tout en évitant le syndrome big band que peuvent faciler attraper les formations bien élargies. Death On Two Legs est impeccable, rappelant à tous l'influence progressive qui a marqué Queen. Le Gros Cube s'adonne à un projet tout sauf passéiste, inspiré et enthousiaste. Is this the real life ? Is this just fantasy ? À coup sûr réussi.

http://www.albandarche.com/index.php?id=30

Olivier Touchent

Comment

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out