Le Oded Tzur Quartet invite Thomas Ehnco au Sunside

Oded Tzur Quartet, dont vient tout juste de paraître le premier album Like a Great River, sera à l'affiche du Sunside le 17 avril au soir. Si la formation originale, composée des Israéliens Oded Tzur (saxophone), Shai Maestro (piano), Ziv Ravitz (batterie) et du grec Petros Klampanis (contrebasse), a su faire ses preuves dans l'alliance subtile du jazz et de la musique indienne ; elle se verra pour son passage à Paris enrichie d'une plume française bien connue.

Remplaçant en cette occasion Shai Maestro, le pianiste (que dis-je, le virtuose) Thomas Enhco fera d'une paire de manche en s'adonnant, d'une part à cette recherche coltranienne de spiritisme (on ne cessera jamais de rappeler à quel point Trane donna dans la musique de Ravi Shankar), et d'autre part en présentant son nouvel album solo Feathers, paru le 9 mars dernier.

Entre la recherche architecturale des microtonalités mélodiques propres à l'Orient, et la langueur emplie de rage qu'on se complait d'admirer chez Thomas, cette soirée unique en son genre promet le mariage de délicieuses influences, au bon plaisir des amateurs de pureté musicale.

Alexandre Lemaire