Pierre Perchaud/Nicolas Moreaux/Jorge RossyFox (Jazz and People)

Regardez bien la photo qui illustre la pochette. Il y a une lumière entre chien et loup, une gymnaste qui dessine des arabesques sur une corde lisse, qui apprivoise des figures. Elle est une allégorie de la musique du Trio FOX composé de Pierre Perchaud à la guitare électrique, de Nicolas Moreaux à la contrebasse et de Jorge Rossy à la batterie. Ces trois musiciens ayant des affinités électives depuis longtemps se sont lancés dans la création d’un trio à l’esprit rusé, comme le renard qui ne veut pas se laisser attraper. La dénomination FOX retenue pour donner une identité au groupe n’est pas usurpée!

C’est qu’elle est rusée, décidément, cette musique. Elle semble glisser entre les doigts comme le sable fin sur une plage, et si parfois elle peut donner l’impression d’être soporifique, c’est qu’elle semble sans aspérité dans son intimisme ; mais la vérité vraie est qu’elle agit en douceur, féline, autour de thèmes simples et très mélodiques. La reprise des Beatles « And I Love Her So » n’est jamais que la signature d’une esthétique qui valorise la mélodie comme véhicule d’une histoire racontée, qui joue la douceur et la souplesse, le sens de l’espace et une attention délicate au son. Sur les lignes de basse chantante de Nicolas Moreaux et le drumming subtil de Jorge Rossy, le son du trio se déploie autour de la guitare de Perchaud, qui emprunte un peu à Scofield, un peu à Bill Frisell mais avec un art consommé du phrasé.

Outre la reprise de «  And I Love Her » des Beatles auxquels les trois partenaires portent une vénération depuis leur adolescence, le disque offre six compositions de Pierre Perchaud et trois de Nicolas Moreaux, ces dernières un brin plus nerveuses et dont on retiendra «  Paloma Sonando »   joué magnifiquement à la guitare acoustique et à la latinité assumée (Moreaux a un temps vécu à Barcelone, ville qu’il adore). L’album débute d’ailleurs sur «  Paloma », (tiens donc !), un échange guitare électrique et basse, un thème évanescent du guitariste où perce une influence brésilienne. Avec ses notes égrenées, ses lignes de basse et le délicat drumming de Jorge Rossy, «  Fox » donne le sentiment que la musique se faufile, comme un renard rusé en fuite.

Pierre Perchaud, guitariste révélé au sein de l’ONJ de Daniel Yvinnec et Nicolas Moreaux, repéré aux côtés de Jeff Ballard, Baptiste Trotignon et Tigran Hamasyan, après une expérience en duo, ont souhaité monter un projet avec le batteur catalan Jorge Rossy qui joua si longtemps auprès de Brad Mehldau (The Art of the Trio, en disques référence). Quand on sait que ce dernier a étudié la trompette, qu’il joue du piano et du vibraphone, on comprend que son drumming ait une telle musicalité. A noter que la console du petit studio de Poitiers où a été enregistré l’album était tenue par le musicien claviériste Tony Paeleman. De quoi être en confiance pour un échange musical fraternel.

Philippe Lesage

 

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out