“Qu’ils soient braqueur de génie, futur champion de boxe ou Pharaon de la drogue, tous les protagonistes du Hell Train sont réels. L’Enfer est leur quotidien. Ils incarnent la violence glorifiée par le Gangsta Rap. Le feu, c’est eux.” C’est ainsi qu’est présenté Hell Train, la future web-série des lyonnais Nicolas Venancio et Mathieu Rochet, pères-fondateurs du magazine de rap Gasface au début des années 2000. Aujourd’hui, les deux potes racontent des histoires pour les jeunes d’aujourd’hui, ceux de la génération Y. Des histoires multiculturelles qui touchent ceux qui ont grandi avec le hip-hop, les films, les livres et la NBA. 

Après la mini-série New-York Minute qui parcourait en six épisodes les cinq boroughs new-yorkais en bon “hip-hop guide for the fast life” et Lookin4Galt, un documentaire retraçant la recherche de Galt Mcdermot, le compositeur de la comédie musicale “Hair” que l’on retrouve dans d’innombrables samples hip-hop.

Avec Hell Train, Nicolas Venancio et Mathieu Rochet restent fidèle au chemin qu’ils suivent depuis la naissance de Gasface. Cette mini-série suit  le destin du rappeur Bodega Bamz avec l’Enfer de Dante en toile de fond. À la recherche du purgatoire, Bamz va traverser en sept épisodes les différents cercles de l’enfer. Et cette plongée dans un quotidien de violence banalisée, de gangsters et de rap s’ouvre avec l’incipit de L’Enfer :

« Au milieu du chemin de notre vie, je me retrouvai par une forêt obscure, car la voie droite était perdue. »

Florent Servia

À voir sur Arte Creative du lundi 24 août au mardi 1er septembre : 

• 1/7 Malédiction mise en ligne le 24 août • 2/7 Le Voyage mise en ligne le 25 août • 3/7 Sentence mise en ligne le 26 août • 4/7 Le Prophète mise en ligne le 27 août • 5/7 Vandale mise en ligne le 28 août • 6/7 Le Glacier mise en ligne le 31 août • 7/7 Le Dragon mise en ligne le 1er septembre