Rejjie Snow déjoue les attentes avec The Moon & You

Actualités - par Julie Chiavarino - 28 mai 2017

Rejjie Snow n’en finit plus de teaser. En 2015, il avait annoncé l’arrivée imminente d’un nouvel album intitulé Dear Annie, sans date précise. Pour faire monter la pression d’un cran ou tout simplement récompenser ses fans sur le qui-vive, il a dévoilé sa toute nouvelle mixtape le 17 mai.

The Moon & You a été produit avec la participation de Benjamin Miller et de l’excellent touche-à-tout de Vegas, Cam O'bi, notamment producteur de Noname sur l’excellent Telefone ou encore d’Isaiah Rashad sur Free Lunch. Sur The Moon & You Rejjie offre un concentré de 13 titres qui laissent transi mais tout de même frustré. Pourtant, il semblerait que la mixtape soit à considérer comme un prélude à Dear Annie attendu pour cet été. Soyons donc rassurés, c’est pour bientôt ! Mais il faudra s’y faire, l’artiste travaille sans deadline. Malgré tout et depuis l’automne dernier, Rejjie a carburé avec une rafale de singles comme le brillant « D.R.U.G.S » tout droit sorti de l’univers GTA ou encore « Flexi’in ».

Rejjie impressionne aussi et surtout parce qu’il a tout d’un grand professionnel. A son grain de voix nonchalant et « out of the box » s’ajoutent la maîtrise et la justesse de l’ensemble des influences dans lesquelles il puise. Sans rougir, il n’hésite pas à faire appel aux cadors du Rap Game et ne se refuse absolument aucune collaboration, à l’image du titre « Purple Tuesday » (feat. Joey Bada$$ et Jesse Boykins III). Par ailleurs, il convoque aussi d’autres artistes tels que Dana Williams et Julian Bell sur l’envoûtant « Pink Flower » ou encore Joyce Wrice sur le titre « Get It » donnant une vraie consistance à l’album et injectant un parti pris U.S à la mixtape. A n’en pas douter, même s’il reste attaché à Dublin, sa ville natale, son cœur est aussi outre-Atlantique puisqu’il y a passé une partie de son adolescence, d’abord en Floride au lycée puis à Atlanta.

Le jeune irlandais confirme qu’il réussit à mêler avec brio les rythmes, les instrus, et nous offre un échantillonnage d’ambiances à la dominante chill. Pour certains titres comme « Me & My Piano » il pioche encore dans la métaphore stellaire/céleste – déjà incarnée dans le titre même de la mixtape – et l’effet marche plutôt bien puisqu’on est quasi la tête dans les nuages. En revanche, Rejjie n’hésite pas à s’attaquer à des rythmes plus futuristes et électroniques comme « Acid » ou « Sunny California ». Dommage que les influences jazz soient rares sur cette mixtape, à l’exception peut-être de l’instru « African Dragon ». En tout cas, il est bien impossible de lui reprocher de ne pas se recycler ou de se laisser porter par une tendance musicale plutôt qu’une autre tant il est sur tous les fronts. Par cette mixtape, Rejjie Snow confirme là encore que ces albums et productions au sens large sont destinés à être de vrais kaléidoscopes. A suivre donc, avec Dear Annie !


Autres articles

Comment

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out