Moses Sumney ou l’anti-romantisme, main sur le chœur.

Actualités - par Renaud Alouche - 5 octobre 2017

Sumney.jpg

Loin des clichés mielleux sur l'amour, l'ovni de la neo-soul, Moses Sumney sort son 1er album, Aromanticism, avec Thundercat à la basse.

La solitude et l’isolement sont des sentiments bien connus et partagés par les compositeurs, devenant souvent une source d’inspiration à part entière, les sujets gravitent généralement autour des histoires de cœur, déceptions amoureuses et diverses aspirations personnelles. Moses Sumney perçoit les choses différemment. Aromanticism, son 1er album, est un réel manifeste de l’autosuffisance sentimentale, voire même artistique, luttant activement contre les préjugés du romantisme projetés par notre société, avec l’industrie du disque en figure de proue. Du haut de ses 27 ans, le chanteur-compositeur-guitariste originaire du Ghana a entamé sa carrière musicale Californienne en 2013, avec son EP Mid-City Island sorti sur cassette. Ne laissant pas indifférent par sa voix cristalline, il intrigue, dérange et passionne son audience depuis le premier jour. La sortie l’an passé de Lamentations, son deuxième EP, ne faisant qu’augmenter le phénomène. Sumney est parvenu à se créer une réputation d’ovni dans le secteur, proposant une soul futuriste, entachée d’une ambiance surnaturelle que l’on retrouve nulle part ailleurs.


Cette réputation lui permettra entre autres de jouer avec quelques noms comme David Byrne, Sufjan Stevens, Solange ou encore James Blake, lui donnant l’occasion de préparer son album dans les meilleures dispositions possibles :« Beaucoup de personnes voulaient me tirer vers une direction très pop. C’est là que les gens me voyaient aller au début. De mon côté ça ne m’intéressait pas, je voulais quelque-chose de bien plus bizarre ». En choisissant de signer chez JagJaguwar pour Aromanticism, Sumney savait que son album pourrait porter la couleur qu’il souhaitait lui donner, pour refléter au mieux ses aspirations musicales et son engagement sentimental. Les onze morceaux qui composent ce disque sont bel et bien hors du temps, rythmés par la basse de Thundercat, les infinies strates de voix hypnotiques prennent place dans cette éloge de la solitude. « Man on the moon » illustre à merveille cette ambiance, avec une intro qui pose les bases d’une musique antigravitationnelle, aux mille voix gospel tirées d’une seule âme.

En dehors d’être musicalement nouveau, cet album regorge d’un engagement profond de l’artiste ; on revient à la vision très mielleuse du romantisme inculquée par l’industrie de la musique pop, et que Moses Sumney est très loin de partager. « L’idée de l’archétype de la chanson d’amour, et aussi la culture qui suggère le romantisme est l’alpha et l’oméga de l’existence humaine. Je me sens aliéné par l’idée de poursuivre un amour romantique. Je me demandais donc : il y a quoi d’autre ? »


On peut aisément retrouver ce questionnement dans la chanson « Lonely World », où Sumney, fils de pasteurs chrétiens, nous embarque dans ses réflexions, ses tourments et son isolement. Débutant par un grand moment de solitude, on ouvre progressivement des portes vers d’autres âmes, ajoutant du volume au spectre du morceau, pour finir en apothéose dans une tornade de voix solitaires gravitant atour d’une rythmique hypnotisante, avant de s’échouer sur l’étreinte fragile d’une voix seule et vulnérable.

Il ne fait aucun doute qu’avec une telle sortie Moses Sumney saura marquer les esprits, proposant une nouvelle dimension à un univers neo-soul très en vogue, son témoignage de solitude sera colporté d’oreille en oreille, faisant écho à des millions d’âmes partageant sa vision. Préparant déjà son deuxième album, l’ovni Ghanéen de San Bernardino continue d’explorer les infinies inspirations que lui propose son esprit, tout en proposant un live set troublant, chaleureux et très solitaire à la fois.

Il sera à Paris le 2 novembre, pour le Pitchfork Music Festival. Save the date!


Autres articles

 

 

Comment

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out