© Eric Barbara.

© Eric Barbara.

Cecil L. Recchia au Sunside le 15 janvier 2016

Le 15 janvier dernier, Cecil L. Recchia a présenté son premier album Songs of the Tree au Sunside. Paru il y a quelques semaines, cet album rend hommage à l’œuvre du grand Ahmad Jamal. La chanteuse, visiblement ravie d’être sur la scène du Sunside, était entourée de Frédéric Chiffoleau à la contrebasse, de Bastien Brison au piano et du batteur David Grebil dont on a appris qu’il était à l’origine du projet.

On aurait pu s’attendre à un énième concert de jazz vocal et croire qu’on allait tomber sur les ressorts classiques de la chanteuse qui en fait des tonnes pour séduire. Mais c’est peu connaître Cecil L. Recchia qui n’a pas besoin de tels artifices. Tout sourire et faisant preuve d’une générosité sans faille, la chanteuse a interprété une bonne partie de Song of the Tree. Faisant preuve d’une très grande maîtrise technique, elle a enchaîné les morceaux en affichant tour à tour de la sensualité avec par exemple « The Breeze and I » ou une nonchalance – qui reste de surface - avec le très attendu « Poinciana », une belle appropriation du style « jamalien ». On a également découvert une très bonne interprète comme sur le morceau « You’re Blasé » qui exprimait avec beaucoup de justesse toute la lassitude de la femme découragée par son partenaire. Ah, si tous les couples se faisaient leurs reproches avec autant de classe…

 

© Carlotta Forsberg

© Carlotta Forsberg

Cecil L. Recchia a ainsi conquis un public composé de connaisseurs mais aussi des habituels touristes de passage au club, en quête d’une soirée jazzy dans la capitale. L’ensemble a délivré un jazz de très bonne facture au swing irrésistible et avec quelques envolées rythmiques bienvenues. Avec beaucoup d’humour, les musiciens n’ont pas oublié de faire un clin d’œil à la dimension théâtrale des morceaux d’Ahmad Jamal, quitte à en rajouter. L’autre bonne surprise de la soirée se cachait derrière le piano. Malgré son jeune âge, le pianiste Bastien Brison nous a bluffés par sa virtuosité et confirmé l’adage sur la valeur qui n’attend pas le nombre d’années. N’attendez pas non plus pour écouter l’album ou les voir sur scène !

Fara Rakotoarisoa


 


 

 

Comment

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out